AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) MAX IRONS + 20e siècle => 18e siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


- Dragonfly in amber -
✧ Parchemins : 26
✧ Pseudo : kitsune
✧ Avatar : alicia vikander
✧ Crédits : fleurdevie
✧ Disponibilité : 4/7 en théorie, bien que cela varie entre le plus et le moins selon les périodes de travail

✧ Époque actuelle : 18ème siècle
✧ Time Traveller : Sorcha n'est pas encore au courant de la possibilité de voyager dans le temps mais les évènements en cours risquent de l'aiguiller sur de possibles bévues et inepties contrariantes
✧ Occupation : pupille de Fingal Meadows, elle fut envoyée sur ses terres pour devenir la demoiselle de compagnie de lady Moyra Meadows.Incapable de rester immobile trop longtemps malgré son amour des livres dès qu'elle eut appris à lire, on trouva rapidement une occupation à l'enfant trop curieuse. Avec le temps, sa profession devient plus officieuse au fur et à mesure où la situation politique l'exigeait, faisant alors office de chouette voyageuse entre deux clans à la barbe et sous la cape des hollow.s.
✧ Allégeance : Nièce de laird envoyée chez un autre pour s'assurer des alliances et des endoctrinements, son allégeance va autant à ce père absent qui lui manque qu'à cet oncle laird chez qui elle va. Une complexité lui donnant parfois le tournis au fur et à mesure où les pions se posent sur l'échiquier, notamment avec la cause d'un petit groupe de résistants dans leur quête de rendre l'Ecosse plus sûre en faisant tomber le crépusculaire des hollow.
✧ Relations : moira meadows ; demoiselle de compagnie et amie.

MessageSujet: (M/LIBRE) MAX IRONS + 20e siècle => 18e siècle   Jeu 19 Avr - 19:38

- Balthaïr -

not all those who wander are lost
> NOM DE FAMILLE: Au choix, vous pouvez autant reprendre le nom d'un des clans que créer le vôtre. > PRÉNOM(S): Balthaïr. Prénom qu'il tire de son ancêtre, prénom qui défie les lois du temps avec la transmission des gênes magiques. > ÂGE: La trentaine lui sourit commençant à griser certains cheveux qu'il masque avec un sortilège. (âge au choix autour de trente ans). > LIEU DE NAISSANCE: Sur la terre écossaise de ses ancêtres, sa mère n'ayant jamais quitté Glasgow avant que son âme ne quitte cette terre. > CLASSE SOCIALE: au choix, ses ancêtres étaient pourtant reliés au clan meadows, prônant allégeance jusqu'à la décimation des clans. > ASCENDANCE: Au choix entre sang-pur et sang-mêlé. Etant un descendant de Balthaïr Meadows, neveu adoptif de l'ancien laird meadows au XVIIIe siècle, il ne peut être né-moldu. > PROFESSION: Il s'est enrôlé dans l'armée, une fois que la seconde guerre mondiale fut déclarée. Homme avide de terrain et de justice, il a fait parti des premiers à signer, malgré les pleurs de sa mère.  > SITUATION MARITALE: au choix.  > BAGUETTE: au choix.  > PATRONUS: au choix. > ÉPOUVANTARD: au choix. > PARTICULARITÉ SPÉCIALE: au choix.
- Moch sa mhaduinn is mi ‘g éirigh -
Balthaïr le Jeune : C'est lui, dernier fils d'une aristocratie qui a vu sa puissance et ses fonds s'amenuir alors que la guerre gagnait du terrain. On lui avait dit de ne pas s'en mêler, de laisser les affaires des moldus aux moldus. Il avait entendu dire que les allemands avaient été endoctriné par un sorcier, un mage noir souhaitant se servir des moldus comme de pions pour régner sur l'Europe puis le monde. Un affront qu'il ne pouvait dès lors tolérer, motivant son entrée dans l'armée alors qu'il n'avait rien d'un héros. Mais lorsque l'un des missiles moldus tomba sur la maison familiale, plus aucun argument n'avait de prise sur lui alors que le visage de sa mère et de sa soeur disparaissaient sous les décombres. Il s'engage jusqu'au bout, envenimé par ce désir de vengeance et sa douleur. La guerre finit par prendre fin et blessé, il s'en retourne en Ecosse chez ses grands-parents pour sa convalescence après être sorti de l'hôpital médicomagique. Là-bas, il entend parler de ses prophéties sur les voyages dans le temps et n'y appose que le crédit de la vieillesse de ses grands-parents. N'ayant que des livres d'histoire de la magie à lire durant sa convalescence, il finit par se laisser enivrer par l'envie d'aller voir ses vieilles mégalithes sculptées respirant la magie ancienne lorsqu'il peut enfin prendre l'air. Histoire de montrer que ses grands-parents ne sont que séniles de croire en de telles histoires et que le transplanage ne peut remonter le temps à défaut des continents. Sauf qu'il n'avait pas pensé aux équinoxes, ni même que les runes gravées s'activeraient pour l'emporter au loin, jusqu'en 1751.

Balthaïr le vieux : C'est cet ancêtre qui lui ressemble trait pour trait. Un phénomène aperçut sur la vieille tapisserie chez ses grands-parents. Le portrait est trop vieux pour être exact en tout point mais la ressemblance avait frappé sa cousine qui était alors venu le lui claironner dans les oreilles. Balthaïr Meadows, faisant rattacher les siens au clan Meadows. On dit qu'il est mort en 1751 et dans la famille, on croit farouchement que c'était en combattant au cours de la grande guerre. Si seulement ils savaient... Balthaïr a toujours été un vieux sorcier avant l'heure. Trop droit dans ses bottes, trop cérémonieux, froid et sérieux qu'il en était austère à seulement trente-et-un ans. Veuf dans la nièce du laird meadows, il est pourtant considéré comme le neveu du laird, ce dernier ayant une confiance infime en lui au point de le nommer général de ses gardiens de la magie (sorte de chevalier chez les sorciers). Pour son honneur, ses principes et son respect des ordres quoiqu'il lui en coûte. Un homme droit avec sa baguette qui ne se laissait jamais distraire. Beaucoup l'apprécient au château pour ses résultats et son sérieux mais tous s'évertuaient à dire qu'il était bien trop sérieux pour trouver femme à nouveau.
Ce que tout le monde ignore, c'est que Balthaïr avait eu une relation extra-conjugale avec une autre femme, une sorcière de joie. Erreur d'une nuit et de beuverie à la mort de sa femme. Pour se racheter et avoir bonne conscience, il devait emmener leur enfant de trois ans en France lors de sa mission. Un acte qu'il n'a pas eu le temps de mettre à exécution, ayant été assassiné avant. Un acte qui pourrait changer le cours du temps. La cause des clans. Cette révolte contre l'hollow ayant fait envoyer une partie des meadows en France afin d'aller quérir une aide en vue d'enrayer la magie noire. Une cause en quoi croyait Balthaïr, une cause dans laquelle il s'est engagé, prenant un petit groupe d'hommes pour traverser les terres des Woodwint afin d'accéder aux côtes de l'est et affréter des navires. Il avait un message alors à délivrer, un début de révolution à mener et c'était la tête haute qu'il partit accomplir sa mission mais fut tué lors d'une rixe sur le passage. Personne ne sait ce qui s'est passé. Attaque de brigands ou de hollow, on ne saurait le dire.

1751 : C'est l'année où Balthaïr le jeune réapparaît après ce qu'il pensait n'être qu'un fugace malaise dû à sa convalescence. Néanmoins, les lieux et les premiers visiteurs du passé rencontrés ne laissent aucun doute. Ressemblant comme deux gouttes d'eau à son ancêtre Balthaïr le vieux (qui est décédé depuis deux mois mais dont le corps a disparu), on le prend pour lui, leur prénom coïncidant. On suppose qu'il vient de survivre à une attaque (ses anciennes blessures de soldat coordonnant) et qu'un sortilège lui a fait perdre la mémoire. Il n'a alors plus le choix et doit entrer dans la peau de ce Balthaïr du passé, son arrière-arrière-grand-père, pour le meilleur et pour le pire.
Sorcha Macthorn - Comme se fut le cas pour la plupart des habitants du XVIIIe siècle, Balthaïr découvre Sorcha avec le reste du clan meadows alors qu'il est ramené à Wigtown comme un héros disparu. Et s'il remarque Sorcha, c'est plus par ses répliques piquantes derrière son sourire soulagé que par ses yeux de biche que la sorcière s'est implantée dans son esprit, laissant envisager de mauvaises relations entre son descendant et elle. Pourtant, il ne comprend pas comment feu son arrière-arrière-grand-père ne pouvait pas s'entendre avec la jeune femme tant lui apprécie son air impulsif et désinvoltueux derrière ses révérences et ses mimiques de dame de la cour. Au final, elle est cette bouée qui lui permet de ne pas se noyer dans les abysses des anachronismes, un lien lui permettant d'assouvir sa propre revanche, puisant dans sa haine de magie noire pour s'impliquer dans cette cause dont l'histoire n'a jamais conté la fin. Mais elle est également la lame aiguisée qui s'abattra sur lui si le moindre faux pas se produit, dévoilant alors la supercherie. Si on l'a dit ouverte d'esprit, Balthaïr n'est pas certain qu'un imposteur au sein de sa si chère rébellion lui fasse entièrement plaisir. Alors malgré l'aisance et le début d'affection qui se déploient entre eux, ce mystère noircit leur relation les mettant chacun en joue.

Sorcha, elle, elle attend le retour de Balthaïr. Même si elle ne l'a jamais aimé, même si elle le détestait et rêvait de lui faire manger sa baguette. Parce que si Balthaïr ne revient pas, cela veut dire que l'hollow est au courant qu'une révolte se prépare et elle craint que d'autres sorciers ne meurent en vain. Si elle ne fait aucunement confiance à Balthaïr, tout change au nom de la cause : il devient un pilier sur lequel elle peut se reposer pour faire avancer la magie blanche dans ce monde. Alors, quand Balthaïr reviendra, elle ne pourra que sourire. Sourire de constater que la cause est saine et sauve et que le combat peut continuer. Pourtant, il y a quelque chose dans l'éclat de son regard qui a changé. Derrière la combattivité, l'étonnement et la surprise sont des éléments nouveaux qu'elle ne connaissait pas de lui, après dix années à se côtoyer. Le sorcier ne semble pas reconnaître les lieux, se perdant dans les corridors, alors qu'autrefois, il était capable de la pourchasser pour l'incriminer sur sa nonchalance à respecter les ordres. On dit qu'il a perdu la mémoire, victime d'un mauvais sort, pourtant c''est sa personnalité entière qui semble avoir reçu un sortilège perdu. De grognon droit et frigide, on le surprend à rire, sourire et danser. D'intransigeant, il se montre plus clément. D'acariâtre et revêche, il disgresse et semble s'ouvrir aux autres. Trop facilement. Trop aisément. Trop rapidement. Ce nouveau Balthaïr perturbe Sorcha car elle ne reconnaît plus en lui l'homme qu'elle avait en horreur, bien au contraire. Il se montre aimable et souriant avec elle, ce qui la perturbe grandement, faisant naître de ces papillons fantomatiques au creux du ventre. Les discussions ne sont alors plus portées que sur la stratégie et les actions de la cause mais s'épanchent vers plus de liberté, plus de légèreté. Ce qui n'est pas pour lui déplaire, au contraire. Néanmoins, Balthaïr n'est pas tout à fait franc et de sombres secrets obscurcissent parfois ses iris, laissant planer une épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes, Sorcha n'ayant peur que d'une chose : qu'il n'ait finalement rejoint l'hollow et ne soit devenu un espion comme les vilaines langues de crapaud le murmurent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) MAX IRONS + 20e siècle => 18e siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Birmans 5ème siècle/ 11 ème siècle
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Médaille-enseigne du XVIe/XVIIe siècle - St-Quentin
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TIME IS RUNNING OUT :: Le chant des pierres :: Galerie des Portraits-